Fournier juge le PSG

Publié le par Blogueur_psg

Fournier juge le PSG

En conférence de presse, Hubert Fournier a pris position concernant les ambitions de l'OL avant le choc face au PSG et dans la course au titre.

Après son déplacement à Monaco (0-0), l’Olympique Lyonnais s’attaque à un autre très gros morceau ce dimanche avec la réception du Paris Saint-Germain à Gerland (21h). Les Gones, dont la marge de manœuvre s’est réduite en tête de la Ligue 1, et qui ne comptent à présent plus que deux points d’avance sur le PSG et l’OM, savent que ce rendez-vous marque un tournant dans leur saison. Et surtout que rien ne sera simple face à un PSG qui retrouve des couleurs en ce début d’année 2015. « Ils sont sur une incroyable série. On voit que c’est une équipe qui en a sous le pied, et pour ce match on peut s’attendre à ce qu’ils appuient sur l’accélérateur », a jugé Hubert Fournier en conférence de presse ce vendredi matin.

L’entraîneur rhodanien en a même profité pour défendre le bilan parisien depuis le début de saison, jugé décevant par la majorité des observateurs. « On n’est pas très indulgent, mais ils avaient mis la barre tellement haute la saison dernière qu’on peut le comprendre. Après c’est peut-être un peu virulent, ils sont à deux points de nous et sont présents dans toutes les compétitions », a-t-il déclaré, sans pour autant se placer en victime expiatoire avant le choc de dimanche : « Avec la réception du PSG, il faut avoir la volonté de ne pas faire n’importe quoi et rester dans la lignée ce que l’on fait ces derniers temps. Le travail sera déjà de récupérer le ballon, avoir une grande maîtrise pour sortir du pressing de cette équipe parisienne, et si on y arrive, on aura sans doute des opportunités qu’il faudra concrétiser. »

Si l’OL devrait donc se montrer ambitieux dans le jeu face au double champion de France en titre, Hubert Fournier ne se prive pas pour mettre la pression sur son adversaire. Le technicien affirme que son équipe, bien que leader, n’est pas une concurrente du PSG pour le titre ! « Je pense que le vrai match est avec Marseille, même si pour le moment on est devant Paris. Au moment où ils passeront la surmultipliée, ça sera difficile de suivre la cadence. Je pense que le match est d’abord avec Marseille, et ensuite avec Saint-Étienne. Il faut garder un œil dans le rétroviseur car tout peut aller très vite. » Le leader lyonnais joue donc la carte de la prudence, pour le moment. Le duel de ce dimanche leur donnera sans aucun doute de précieux éléments pour évaluer leurs ambitions pour cette fin de saison.

Twitter : @Blogueur_psg

Publié dans Sport

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article